Video: 80 % des parcelles abîmées par les passages répétés d'engins

Pierre Havard, responsable de la station des Cormiers pour les chambres d'Agriculture de Bretagne, témoigne des défauts de porosité fréquents dans sa région. Un problème imputable notamment aux passages des tonnes à lisiers dans les parcelles. Il fait le parallèle avec les arracheuses à betteraves des exploitations du nord de la France. Pour préserver les sols, plusieurs solutions ont déjà été identifiées. La plus aboutie étant semble-t-il le controlled traffic farming.